Le Cheval Frison

 Le Frison se remarque sans peine : fier, la tête haute, le muscle puissant sous la robe noir corbeau, les crins longs et fournis, un trot relevé et caractéristique.

Une superbe Vidéo qui montre  le frison sous toutes ses facettes

https://www.youtube-nocookie.com/embed/Y5XJbSqwriM?rel=0

Dans les écrits des historiens romains, on trouve déjà mention du Frison. A l’aube de l’ère chrétienne, les Romains remarquèrent déjà dans l’actuelle région de la Frise hollandaise des chevaux particulièrement massifs et costauds. Ensuite, il faut attendre le 13ème siècle pour que l’on reparle régulièrement du Frison, dont les prestations sont toujours distinguées.

Muscat

Le premier Studbook Frison est érigé dans une auberge locale, le 1er mai 1879. C’est le premier pas vers un élevage sérieux. Après la première guerre mondiale, cet élan est brisé et le cheval de trait déserte la campagne. Au début des années soixante, à peine 500 juments sont inscrites.

Ces difficultés n’ont pas découragés les amateurs de la race. Grâce à leur acharnement, le cheval Frison vit aujourd’hui son heure de gloire dans le monde entier. Actuellement, tous les Frisons sont entièrement noirs, l’étoile en tête seule est tolérée. Le Frison, dont le studbook fête ses 130 ans en 2009 est, après l’Arabe, la plus ancienne race chevaline du monde.

Le Frison possède des traits de caractère exceptionnels : obéissant, fiable, gentil, attentif et éveillé. Il est capable d’un grand savoir-faire, tant dans l’attelage que dans le dressage. A part sa robe noire, d’autres caractéristiques sont essentielles : crins et pâturons doivent être longs et fournis, la croupe est descendante, l’encolure relevée, la tête noble, plutôt petite, l’œil vif.

L’enregistrement au Studbook se fait après toute une série d’examens rigoureux, un tatouage était anciennement effectué, marquant ainsi les différents types comme Etoile, Modèle… Un règlement stricte est d’application. Depuis 1978, le Studbook du Cheval Frison est un Studbook dit « fermé », autrement dit aucune influence de sang étranger n’est tolérée.

Depuis 1994, l’association des éleveurs belges a enfin obtenu la reconnaissance de son Studbook par le Ministère de l’Agriculture. Ce Studbook est indépendant mais travaille main dans la main avec les instances hollandaises. Plusieurs journées d’élevage sont organisées chaque année en Belgique dont on peut trouver les dates sur le site internet du studbook belge